LES ANNÉES HIPPIES DANS CHARLEVOIX

Au Boute de Toute

LES ANNÉES HIPPIES DANS CHARLEVOIX

Le mouvement du retour à la terre a laissé sa marque dans l’histoire de la région. Avec le souci de documenter cette époque riche en créativité, l’exposition explore l’impact humain des années hippies dans Charlevoix. À partir de témoignages, il est possible d’entrevoir les valeurs imaginées par cette génération de pacifistes engagés. Ils exercent encore de nos jours une influence sur notre façon de vivre en société.


Charlevoix 1970. Une horde de jeunes aux cheveux longs et aux looks exubérants qu’on les appelle ‘les hippies’ font jaser dans les villages. Venus de la ville sur le pouce, partageant des voitures patentées, ils viennent faire la fête. Ces nomades vivent en groupe et se rassemblent au Balcon vert ou au Mouton noir, à Baie-Saint-Paul, l’espace d’une nuit ou d’un été.


Alors que certains ne sont que de passage, d’autres s’installent sur les terres agricoles abandonnées ou dans les rangs de l’arrière-pays, en quête d’un mode de subsistance, loin de la civilisation. Des gens de la place se mêlent à ces nouveaux arrivants.


En collaboration avec la Société d’histoire de Charlevoix.